IMG_3384

... Sur la route de Liré, le village de Joachim Du Bellay (1522 - 1560).

Joachim Du Bellay, gentilhomme angevin [portrait frontispice].

1868 - NYPL

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

Journées du patrimoine aux confins de l'Anjou (eh ! oui, Lily !), avec visite du Grand Logis, très belle restauration pour cette demeure-musée qui permet de mieux connaître ce poète de la Pléiade et son époque, et retrouver mille souvenirs de notre classe de seconde ... (oui, je sais, ça date !!!)

IMG_3395  IMG_3394

Anémones du Japon et rose Pierre de Ronsard, photos prises par Capucine (5 ans), dans le jardin renaissance de ce Logis.