IMG_6886

- Je ne sais pas comment ça s'est passé pour toi. Pour moi, ces quinze années ont été calmes, claires. Il fallait, chaque jour, trouver comment apprivoiser le temps. Lorsque je suis arrivée ici, j'étais comme anesthésiée : le matin je me levais, le soir je me couchais, la même. Les journées passaient, je n'éprouvais rien. J'ai commencé à penser que tout ça ne servait à rien, qu'il valait sans doute mieux en finir. Et puis, peu à peu ...

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51aH2z1RAfL._SL500_AA300_.jpg

Il a bien fallu s'occuper de la maison : les plantes qui envahissaient tout si je ne faisais rien, les arbres qui tombaient malades, la peinture qui s'écaillait, les fissures qui apparaissaient ... Moi qui n'y connaissais rien, j'ai appris. Et peu à peu, je me suis rendu compte que je revenais à la vie : le soir des ampoules, des courbatures ; mon dos était raide ; j'avais soif, j'avais faim. Comme c'était bon d'éprouver ces petites misères ! Mon corps redevenait de chair et d'os ... C'était presque ... un miracle.

Laurence TARDIEU

Cette lecture, douloureuse, m'a permis de trouver, formulés ici, tellement de mes peines, de mes échecs et de mes espoirs. Je n'ose recommander ce livre à quiconque, car il touche à des sujets tabous : la mort, la maladie, la disparition d'un enfant, la séparation, la solitude. Cependant, il contient une telle pudeur, une telle force, une telle sérénité aussi, que, pour ma part, je vais le garder à portée de main, pour relire le chemin de Geneviève au cas où je m'égarerais ...

IMG_6902

Et puis, chasser les ombres ...

Mettre l'été en sachets ...

Quand l'été a disparu, l'été,

Quand le temps s'en est allé,

Du côté des saisons, ma saison,

On ne peut que soupirer,

Mais pour revivre un jour d'été

Lorsque l'hiver s'est installé

Et que votre cœur s'est glacé

Il faut aimer ....

IMG_6898

Aimer la vie, aimer les fleurs,

Aimer les rires et les pleurs,

Aimer le jour, aimer la nuit,

Aimer le soleil et la pluie,

Aimer l'hiver, aimer le vent,

Aimer les villes et les champs,

Aimer la mer, aimer le feu,

Aimer la terre pour être heureux ...

IMG_6903

Quand l'amour a disparu, l'amour,

Quand le cœur s'en est allé,

Du côté des jamais, plus jamais,

On ne peut que regretter,

Mais pour ressusciter l'amour,

Si votre cœur vide est trop lourd,

Si l'ennui menace vos jours,

Il faut aimer ....

Se souvenir du bonheur, c'est peut être encore du bonheur ...

Agnès VARDA - Les demoiselles ont eu 25 ans