P1050149

La coupe est pleine !!!!!!

La corolle des fraisiers va déborder.

   Les fourmis d'octobre 2012 n'ont plus de provisions ... et les semis de mai 2013 se noient.

 

Dès le début d'octobre, l'angoisse est revenue. Je me suis transformée en fourmi.

 

Samedi, j'ai planté mes dernières tomates jusqu'à 20H30, équipée de mon Bovisol et de mon anorak ...

1 tomate red zebra - 1 tomate cerise rouge - 2 tomates poires jaunes - 1 tomate brown Berry - 1 tomate clémentine - 1 tomate miel du Mexique

1 tomate noire de Crimée - 4 coeurs de boeuf - 3 cornues des Andes - 2 Montfavet - 2 rose de Berne - 1 Roma - 2 tomates ananas
 - 2 tomates San Marzano - 1 tomate jaune Saint Vincent


J'ai cherché ce matin ce que je pouvais récolter au jardin ...

P1050158  P1050138

Feuilles de cassis à faire sécher pour des tisanes anti-arthrose.

Mélisse citronnelle pour parfumer un cake.

Sauge, romarin pour des infusions aussi.

Fenouil bronze pour aromatiser le filet de saumon, à moins que ce ne soit une petite sauce oseille/feuilles de bettes.

P1050135  P1050111

 

J'ai voulu ramasser dans la montagne tout ce qui pouvait se manger. Faire des provivions. Je n'ai plus trouvé que des châtaignes. J'aurais dû m'y prendre plus tôt. Alors j'ai cueilli ce que j'ai pu comme graines sauvages et comme petites herbes que j'ai mises en sachets. Elles allaient tout changer cet hiver quand je les parsèmerais sur le riz ou les pâtes : graines de céleri sauvage, de berce, de cumin des Vosges (carum carvi), et aussi de cerfeuil musqué (myrrhis odorata) au goût d'anis.

 

P1050156

Des verdures pour un risotto de luxe, façon Garance :

faire revenir dans l'huile d'olive, à feu doux, tout ce qui existe de comestible ...

aujourd'hui, épinards, feuilles de bettes, lamelles de carottes, vert de poireau, tige, feuille et chair de chou rave nouveau et pétales, petits pois (qui se lamentaient au fond du congélo)

ajouter 2 verres de riz arborio

couvrir d'un bouillon de volaille (et jus de poulet de ferme en train de cuire)

laisser mijoter dolce dolce

saler un po'

ajouter ad libitum une cuillérée de crème fraîche et du parmesan

saupoudrer de pétales de calendula ... pour la poésie.

P1050130  P1050146

Un jour je suis revenue les poches débordantes de minuscules baies de genévrier, fondantes, sucrées, balsamiques. Moi qui ne perdais jamais de temps aux repas, j'ai appris le plaisir de cuisiner, en partie grâce  la dèche qui m'y obligeait, mais surtout aux légumes que j'avais cultivés. Ils avaient un goût d'île découverte.

 

P1050114  P1050132

 

     Ensuite, j'ai aménagé la grotte de la source où jamais il ne gelait, sèche comme une cave. Sur des étagères, j'y ai stocké les potimarrons, les rouges, les verts, les bleu-gris, les courges butternut à préparer avec du miel, les châtaignes, les bocaux de mûres, ceux de champignons, des cèpes surtout. Pas grand-chose d'autre. Aussi, je suis allée acheter des noix, quatre sacs de dix kilos, et des pommes en quantité.

P1050045

Alors ce soir, je reprends ma bouillotte parfumée à la lavande, made by Mamie ... et je déclare :

P1050123

Il faut aimer Mai ...

Claudie HUNZINGER - La Survivance