P1050551

Le mois d'août est d'habitude le moment où le jardinier abandonne son jardin pour aller en villégiature. Pendant toute l'année, il est vrai, il a proclamé énergiquement que, cette fois, il n'ira nulle part, qu'un jardin comme le sien vaut mieux que toutes les villégiatures et que lui, jardinier, n'est pas assez fou pour se traîner dans les wagons et aller au diable vauvert. Néanmoins, quand arrive l'été, il fuit la ville lui aussi, soit que ce soit éveillé en lui l'instinct migrateur, soit à cause des voisins, pour ne pas faire jaser. Il est vrai qu'il part le coeur gros, rempli de craintes et de soucis à l'endroit de son jardin ; et il ne part qu'après avoir trouvé quelque parent ou ami à qui il confie son jardin pour cette période.

http://lesmotsdelafin.files.wordpress.com/2013/05/challengequatresaisons.jpgKarel CAPEK - L'année du jardinier

 LEGUMES d'été CONFITS AU FOUR à la FETA

 

Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.

Disposer les légumes taillés en rondelles ou en petits dés : pommes de terre, carottes, courgettes, tomates, poivrons, oignons, ail.

Ajouter de la menthe fraîche (pas pour moi, merci !) et du persil ciselés.

Arroser d'huile d'olive, mélanger, ajouter un peu d'eau chaude.

Enfourner à 160°C pour 1 heure. Remuer de temps à autre.

Puis, répartir la feta (achetée chez la crémière, c'est déjà plus l'aventure question papilles) émiettée sur les légumes.

Laisser fondre 15 minutes.

Servir chaud, parsemé du reste de menthe et persil.

P1050550

CHAUMONT sur Loire, le potager de Xavier Mathias, comme l'arche de Noé des plantes comestibles - 2013

Nourrir son corps et son âme ...