P1050445

Pour la plupart d'entre nous il y a seulement le moment

D'inattention, le moment dans et en dehors de la durée,

L'accès de distraction dans un rai de soleil,

Le thym sauvage inaperçu, l'éclair d'hiver,

Ou la cascade, ou la musique entendue si profondément

Qu'on ne l'entend plus du tout, mais que l'on est la musique

Tant que la musique dure. Ce ne sont là

Qu'allusions et conjectures ; allusions

Suivies de conjectures ; le reste étant

Prière, observance, discipline, méditation et action.

 

Ici le passé, le futur

Sont conquis,  réconciliés

T. S. ELIOT - Four quartets

P1050444  P1050448

P1050496  P1050447

Cette exaltation - peu importe le biais par lequel elle est provoquée - est un état dans lequel toutes nos perceptions se troublent et nos sens se mêlent. Cette ivresse, au cours de laquelle les limites de l’ouïe, de la vue, de l’odorat, du goût et du toucher se brouillent et se confondent, nous mène à une explosion des sens.

(extrait du texte de présentation du Festival)

P1050446

Margaux DEGAT, paysagiste,  Antoine GERMAIN, créateur d’espaces éphémères, MINH TA, designer et Romain GAUDICHE, compositeur - Jardin N°10, Jardin de l'ivresse - Festival des jardins de Chaumont sur Loire - 2013