P1060537

Le rideau de ma voisine

Se soulève lentement

Elle va, je l’imagine,

Prendre l’air un moment.

 

 

 

P1060496

 

 

 

 

 

 

On entr’ouvre la fenêtre :

Je sens mon cœur palpiter.

Elle veut savoir peut-être

Si je suis à guetter.

 

 

 

 

 

Mais, hélas ! ce n’est qu’un rêve ;

Ma voisine aime un lourdaud,

Et c’est le vent qui soulève

Le coin de son rideau.

P1060539

Alfred de Musset, Poésies nouvelles

http://www.printempsdespoetes.com/userfiles/Image/2014_images/16ePdP-Aff_20x30-BD.jpg