http://mediacim2013.files.wordpress.com/2013/04/bresson.jpg

 Henri CARTIER-BRESSON - Dimanche sur les bords de Seine - 1938

Après quatre jours consacrés au travail de la scène, j'ai bien sûr regardé cela, dans les photographies de Cartier-Bresson : le cadrage, la place des corps, les postures, ce que l'on voit et ce que l'on devine ; qu'est ce que la mise en scène, figée et muette, nous donne à comprendre de cet instant volé à la vie : c'est où ? c'est quand ? pourquoi ? c'est qui ?

La place de l'imagination est immense : quels bruitages autour de ce pique-nique ? quelles conversations entre ces couples ? que regardent-ils ? à quoi pensent-ils ?

 

La veille, à Orsay, j'avais commencé ce jeu de devinettes ...

Où sont les mains ? Les pieds ?

Où est la lumière ?

Sur quoi, sur qui, se portent les regards ?

http://www.photo.rmn.fr/LowRes2/TR1/UQBL2K/05-510134.jpg

Edouard MANET - Le déjeuner sur l'herbe - 1863 - Musée d'Orsay (RMN)

Il est fou, ce tableau, avec cette femme entièrement nue près de ces hommes endimanchés, bavardant comme si de rien n'était !

A moins que le bleu Sainte Vierge de ce drapé soit un indice ... Je m'égare !!!

http://www.photo.rmn.fr/LowRes2/TR1/MSQS7W/93-006049-02.jpg

Claude MONET - Le déjeuner sur l'herbe, à Chailly - 1865-1866 - Musée d'Orsay (RMN)

Mais qu'y a-t-il dans la tourte ?

Jouer, jouer, jouer, entraîner son oeil, réveiller son imaginaire en temps de crise !!!