P1100042   P1100045

P1100090

En octobre, je suis allée visiter, dans l'Eure, la ferme du Bec-Hellouin qui développe et promeut la permaculture. Il est intéressant d'imaginer que cette technique globale peut s'appliquer à autre chose que l'agriculture, comme par exemple un hôpital, une école, etc. Elle valorise les savoir-faire du bon sens ancestral, et les rend encore plus efficientes.

Nous avons eu la chance d'effectuer le tour du domaine avec la propriétaire et conceptrice, Perrine HERVE-GRUYER.

Je rapporte ici, un peu en vrac, les notes prises durant la visite ... mais j'illustre avec peu de photos, car le ciel était ce jour-là particulièrement gris !

La ferme du Bec-Hellouin s'étend sur 20 hectares.

L'ensemble accueille trois structures : l'exploitation agricole, l'école d'agriculture (centre de formation) et l'association qui développe les études.

Le personnel est composé de deux employés sur la ferme, et cinq sur les études et l'expérimental.

P1100055   P1100057

Le jardin mandala : forme très ancienne (cf aztèques), circulaire, utilisée pour les cultures.

On installe les aromatiques et les plantes médicinales de chaque côté de la butte, systématiquement.

Pour lutter contre les mouches et les moucherons, sont installées en hauteur, des boules de graisse pour attirer les oiseaux.

Les coquilles d'oeufs crus sont placées début février pour prévenir la cloque du pêcher.

P1100069

Modes de cultures :

- les planches plates qui demandent plus de travail ; il faut les placer au plus près.

- les buttes rondes sont très faciles d'entretien ; on peut les placer au plus loin du coeur de travail.

- pour la culture en lasagne, attention à la faim d'azote.

Il faut logiquement placer le plus près du Q.G., les plantes les plus exigeantes en travail.

Sur les buttes, on repique ; en planches plates, on sème, sans pailler.

P1100066   P1100059

P1100088

Les outils :

- choisir des outils avec un manche en bois léger, et dont la longueur est adaptée à la taille, afin de moins se fatiguer.

- PKS : outils anglais en bronze.

- plantoir : sur une planche, 14 pointes à la fois, disposer en quinconce.

- semoir de précision.

- aérer avec la grelinette, puis ratisser ; faire un faux semis, puis utiliser un désherbage thermique (brûleur) pour éliminer les adventices. Passer enfin le rouleau.

- la campagnole

P1100079   P1100067

P1100096

L'île-jardin : mare et canaux entourent des cultures sur buttes.

Il faut nourrir le sol en permanence, et toujours le couvrir.

Le paillage protège des U.V. et aide au maintien des "bonnes" bactéries.

Avant l'élaboration des buttes, il faut décaisser, et ne pas mettre de bois sous le sol. Le bois que l'on intègre doit être dans un état de décomposition très avancée.

On ne paille pas au début du printemps, afin de laisser le sol se réchauffer. Au pied des poireaux, ne pas utiliser de paillage vert, car ils risquent de pourrir.

L'orientation idéale des buttes est Nord-Sud. Dans l'orientation Est-Ouest, prévoir que le flanc Sud repart très vite au printemps.

On passe la grelinette sur les buttes au début du printemps. La matière des allées est replacée sur les buttes. L'épinard, fixateur d'azote, est le meilleur engrais. On le laisse en culture durant l'hiver.

P1100077

La serre :

- les planches de culture sont encadrées par des planches de bois.

- couches chaudes au printemps : les plaques de semis sont posées sur le fumier en décomposition. On prépare 15 cm de terre sur le fumier, puis on peut semer radis et carottes.

- culture au-dessus du poulailler, sous la serre : il y fait plus chaud, mais on peut éventuellement faire courir de la vigne pour couvrir et protéger du rayonnement solaire trop vif.

- il faut créer beaucoup de biodiversité pour éradiquer les problèmes. Les fleurs font partie de la biodiversité : elles sont plantées à l'entrée de la serre.

P1100081   P1100084

Forêt-jardin : c'est l'agro-foresterie.

L'arbre est au milieu des cultures.

Exemple d'étagement : le cerisier constitue la canopée, le cornouiller propose un niveau moyen. En-dessous, on trouve l'herbe, l'ortie, le trèfle, la consoude, les fraises des bois et les champignons.

Cette méthode de culture favorise la biodiversité.

P1100092

L'eau alimente les buttes par capillarité. Elle est intéressante par son inertie thermique et la réflexion solaire. Les canaux mêlés aux buttes permettent de favoriser "l'effet lisière".

Des haies de 3 à 6 mètres de large sont installées pour leur effet "brise-vent". L'humidité venant du sol est bue par la culture. Les ajouts de pierres sont intéressants en raison de la thermo-masse.

Les plantes sensibles à l'oïdium sont à installer près d'un flux de vent.

La laine de moutons est aussi utilisée en paillage !

La ferme du Bec- Hellouin ouvre ses portes aux (très nombreux) visiteurs un vendredi par mois à partir d'avril. On en ressort conquis et regonflé d'envies ...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer