P1120558   P1120561

P1120564   P1120559

Une risée courant sur l'eau ne fera que rider sa surface, et si la brise fraîchit, les vaguelettes deviendront vagues. Le vivant est le mouvement, telle une forêt en constante évolution, comme les vagues sous le vent.

P1120560

Tout commence par des graines, en germant, elles donneront naissance à des tiges, puis à de jeunes arbres. Quand ceux-ci deviendront assez forts et matures, l'Homme s'en servira pour construire son foyer.

Les Hommes vivront en symbiose avec les arbres, utilisant des voiles pour capter l'énergie du soleil, de la même manière qu'une feuille.

P1120562   P1120565

P1120571   P1120570

La Cité des vagues - Jardin du festival des jardins d'Arc et Senans, dont le thème pour 2018 était "les cités végétales de Luc SCHUITEN".
Etudiants concepteurs : Ashley MARTINEZ et Bérénice MATHIEU (CFPPA de Vaucluse)

Après une vie d'arbre et plusieurs générations d'Hommes, la forêt finira par dépérir. La matière accumulée dans le tronc et les branches retournera petit à petit à son origine qui est le sol. Mais il ne s'agit pas de la fin. Cette phase promet un renouvellement de la forêt et le futur de nos enfants. (Texte de présentation)

https://www.vegetalcity.net/wp-content/uploads/2014/09/10_az1.jpg

  Luc SCHUITEN - La Cité des vagues :
Les habitations se trouvent dans des immeubles, vagues orientées au Sud vers un plan d'eau situé en contrebas. Ces façades sont de grands capteurs solaires aux performances améliorées par la réflexion des rayons sur l'eau du lac.

P1120563

D'autres vagues d'espoir et d'initiatives pour notre Terre ici, avec notamment la voix sage d'André BUCHER.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer