16 mars 2019

Hors saison

         Entre les vieilles pierres écartées de la maison il y a des trous. Les oiseaux les trouvent bons pour abriter leur vie. J’ai écrit sur le mur tout près d’un gazouillis pimpant : « Gîte rural pour oiseaux, deuxième pierre à droite. » Si vous me demandez « Combien d’étoiles ce gîte rural ? » vous n’avez qu’à les compter par-dessus le toit bleu. On ne badine pas en étoiles avec les oiseaux ; ils sont toujours très zélés. Michel BRUNEAU - Poèmes tout... [Lire la suite]
Posté par flomar à 12:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2019

S'éloigner de son clocher ...

   Est-ce Dieu, est-ce Diable Ou les deux à la fois Qui, un jour, s'unissant Ont fait ce printemps-là ? Est-ce l'un, est-ce l'autre ? Vraiment, je ne sais pas Mais pour tant de beauté Merci, et chapeau bas ! BARBARA - Chapeau bas - Printemps des poètes 2019 Vézelay - 9 mars 2019
Posté par flomar à 20:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2019

Nivôse

   Les sapins en bonnets pointus De longues robes revêtus Comme des astrologues Saluent leurs frères abattus Les bateaux qui sur le Rhin voguent Dans les sept arts endoctrinés Par les vieux sapins leurs aînés Qui sont de grands poètes Ils se savent prédestinés À briller plus que des planètes    À briller doucement changés En étoiles et enneigés Aux Noëls bienheureuses Fêtes des sapins ensongés Aux longues branches langoureuses   Les sapins beaux musiciens Chantent des noëls anciens Au vent des... [Lire la suite]
Posté par flomar à 00:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 mai 2018

Belles de Mai

  La joie infinied’êtretraverse les fleurs          Juste au-dessus de chez moi ... ce bouquet d'orchidées. T'as vu ce luxe gratuit !!! Un grand courant d'air dans la tête, aujourd'hui ... 12 heures dehors : je suis saoûle ! Lionel Ray, Entre nuit et soleil, Gallimard - 2011
Posté par flomar à 23:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2017

Rosso o bianco

Antidotes à la morosité ... Aux arbres, citoyens !     Dans les eaux brèves de l'auroreoù les nouvelles lunes et les derniers soleilsA tour de rôleviennent se baignerUne minute de printempsdure souvent plus longtempsqu'une heure de décembreune semaine d'octobreune année de juilletun mois de février      Je n'avais pas remarqué ces verts émeraude ... Demain, c'est Paris, April in Paris, remember, Ella ... Qu'y verrons-nous ? Suspens ...    Paris est fou de... [Lire la suite]
Posté par flomar à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 avril 2017

Cadeaux du poisson d'avril

   Heureusement que je n'avais pas tout tondu, la semaine dernière ... Oui, 7 morilles blondes recensées dans le jardin !!! Ca vaut le coup de faire une petite omelette, avec de la ciboulette gorgée de sève ...   Hier soir, belle soirée de chants et de poésie avec Antonio PLACER et Angélique IONATOS, des voix authentiques et généreuses, nous offrant Neruda, René Char ou Atahualpa Yupanqui, pour nous laver les oreilles et les esprits du concert misérable de nos représentants politiques. Viva la vida ! ... [Lire la suite]
Posté par flomar à 12:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2017

Hiver du poète

Balade de fin d'hiver au Prieuré de Saint Cosme, demeure de Ronsard en sa fin de vie, où je n'étais pas encore retournée depuis la réouverture au public.       Un important chantier archéologique avait débuté en 2009, qui a permis d'exhumer des vestiges du prieuré, et de nombreuses sépultures. Les jardins ont été restaurés, respectant davantage l'esprit de la renaissance : exit les rosiers modernes (sauf quelques Pierre de Ronsard ...). Voici quelques photographies des livres pauvres exposés actuellement... [Lire la suite]
Posté par flomar à 13:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 novembre 2015

Insoumission

ne t’endors pas sentinellereste sur tes gardesl’ennemi invisible est partouttapi dans l’ombreles réducteurs de têtesles croque-morts de la penséepréviens nous ne t’endors pas sentinellenotre rude exactitudedoit tutoyer le vrai et l’utilenous devons demeurer réfractairesne rien nous laisser confisquerpar ce temps turbulentnotre exigence doit allerà l’ardente prééminence de l’esprit nous devons resterplus que jamaisintransigeantsrefuser le superflune rien marchanderpersister dans notre missionde passeurs vigilantsde veilleurs... [Lire la suite]
Posté par flomar à 09:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2015

Mots du jour

Le collectif Bateau de papier édite ces deux textes dans un court livre de 16 pages. Emotion ... Comment dire l'indicible, expliquer l'inexplicable. Pourquoi, aujourd'hui encore, malgré toutes nos règlementations, nos lois, pourquoi des enfants ne sont pas protégés par les adultes ? Pourquoi les laisse-t-on mourir sur une plage, devant l'objectif d'un journaliste ? En passant chez le libraire, vous trouverez ces deux poèmes sur notre époque qui a perdu la boussole et la raison. (D'autres précisions ici)   Parce que les... [Lire la suite]
Posté par flomar à 12:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2015

Etranges jours

Kabyles de la Chapelle et des quais de Javelhommes de pays loincobayes des coloniesdoux petits musicienssoleils adolescents de la porte d'ItalieBoumians de la porte de Saint-OuenApatrides d'Aubervilliersbrûleurs des grandes ordures de la ville de Parisébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur piedau beau milieu des ruesTunisiens de Grenelleembauchés débauchésmanoeuvres désoeuvrésPolaks du Marais du Temple des Rosiers    Cordonniers de Cordoue soutiers de Barcelonepêcheurs des Baléares ou du cap Finistèrerescapés de... [Lire la suite]
Posté par flomar à 20:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,