P1090675

Les concepteurs de ce jardin ont concentré leur recherche sur la constitution d’un paysage à l’aune des préoccupations actuelles sur la santé environnementale et la blessure des paysages.

P1090676   P1090677

C’est à partir de ces questions que Néo-Noé présente une installation paysagère inspirée des parcs mytilicoles. Les tuteurs végétalisés dessinant ce paysage sont autant de filtres permettant de « dépolluer » l’eau et de nourrir les plantes, grâce au principe de phytoépuration associé au système hydroponique.

P1090678

Ce jardin illustre un geste post-anthropocène où l’homme intervient sur son environnement pour une « empreinte positive ». Il offre un rapport enjoué avec la nature et propose un clin d’œil aux déluges annoncés, aux réfugiés climatiques et au phénomène de la montée des eaux, qui amènent petit à petit l’homme à investir de nouveaux territoires et à dépasser ses limites terrestres.

P1090679   P1090680

Néo-Noé réinvente l’arche de la mythologie qui avait oublié le monde végétal. C’est un jardin sur l’eau, une manière de cohabiter avec la nature…

P1090681

Thierry DUPEUX, architecte, Alexandre MARTINET, paysagiste, Julien GUÉNÉGUÈS, architecte DPLG, Anaïs MOUREAU, designer et Christian PIEL, urbaniste et hydrologue

Néo Noé - Festival des jardins de Chaumont sur Loire

Enregistrer

Enregistrer